Developpez.com

Plus de 2 000 forums
et jusqu'à 5 000 nouveaux messages par jour

Les nouveautés de Microsoft Access 2010

Office 2010


précédentsommaire

VI. En résumé : Access 2010 sera t-il un bon choix ?

L'ouverture du programme bêta au grand public dans les semaines à venir marque avant tout la fin de la Technical Preview. L'heure sera alors essentiellement à la vérification de la localisation, les fonctionnalités quant à elles ne devraient pas subir de grands bouleversements. Comme cela a été fait pour Access 2007, il est temps de réaliser un premier bilan des nouveautés et surtout de déterminer si, oui ou non, cette nouvelle mouture se veut indispensable.

Si, de prime abord, j'avais été littéralement conquis par Access 2007, je me suis finalement un peu ravisé, constatant que la plupart des nouveautés n'étaient pas vraiment orientées vers le développement professionnel : les développeurs envisageant la montée en puissance de leur application ont en effet tendance à fuir des fonctions aussi spécifiques que les champs à valeurs multiples ou les champs pièces-jointes. Il ne restait guère plus que le ruban comme lot de consolation bien que celui-ci ne soit pas paramétrable dans l'environnement de développement.

De ce fait, c'est avec un peu de retenue que j'ai entamé la Technical Preview 2010...

Et j'ai été agréablement surpris.

D'une part, au niveau de l'interface, l'ergonomie du ruban reste de mise et est renforcée par l'amélioration des nombreux assistants et plus particulièrement l'éditeur de macros. Celui-ci se voit complètement métamorphosé améliorant la clarté des actions en comparaison à l'obsolète tableau illisible. C'est aussi le cas de la mise en forme conditionnelle (dont le nombre d'expressions a augmenté), du générateur d'expressions...

D'autre part, sur le plan technique, il faut noter une réelle volonté de rapprocher Access des plus grands SGBD tels que SQL Server. Tout d'abord, les champs calculés viennent apporter une simplification de la présentation des données permettant d'afficher des calculs simples sans avoir recours systématiquement à des requêtes. Ensuite, les événements de tables combinés aux datamacros qui, bien que l'on puisse regretter qu'ils ne soient pas développés en SQL mais à base de langage macro, se révèlent particulièrement efficaces. Ils permettent de confier au moteur de base de données des règles de gestion fondamentales qui, par le passé, étaient traitées en VBA avec un risque d'incohérence en cas d'attaque depuis un programme tiers. Enfin, la table USysApplicationLog, véritable journal répertoriant les erreurs des macros de données à l'instar des observateurs d'événements des plus gros systèmes.

Pour conclure, en quelques mots, Access 2010 semble marquer un véritable tournant dans le développement d'applications Access professionnelles garantissant encore un peu plus l'intégrité et la cohérence des données sans pour autant négliger l'aspect graphique des productions (look des nouveaux contrôles) ni le confort du développeur. En bref, un produit à ne pas manquer pour tous ceux qui désirent des applications plus belles, plus puissantes et plus stables.


précédentsommaire

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Copyright © 2009 Christophe Warin. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts. Droits de diffusion permanents accordés à Developpez LLC.